Maîtrise de l’étanchéité à l’air et ses enjeux !

Aujourd’hui, en rénovation comme dans le neuf, isolation rime bien souvent avec étanchéité à l’air.

L’étanchéité à l’air exige :
– le choix des bons produits*,
– une pose soignée,
– des règles techniques maîtrisées !

Nous maîtrisons et soignons toujours l’étanchéité à l’air car nous en connaissons les enjeux :

  • qualification et durée de vie de l’isolation,
  • bon fonctionnement des systèmes de ventilation,
  • qualité de l’air intérieur,
  • conservation du bâti,
  • confort thermique,
  • et bien sûr, éviter le gaspillage énergétique !

Dans le cadre de la RT 2012, un test d’infiltrométrie (ou d’étanchéité à l’air) vient d’être réalisé, suite à l’isolation, par nos soins, d’une maison neuve à Chadeleuf.

La réglementation thermique impose un niveau inférieur à 0.6. Pour des raisons propres à ce chantier, la limite a ici été fixée à 0.4. Nous avons obtenu 0.13. Ce résultat répond même aux exigences d’un projet de maison passive !
(Objectif en m3/(h.m2) RT2012 : 0,40 / Résultat intermédiaire : Q4Pa-surf en m3/(h.m2) : 0,13)

Un test d’infiltrométrie (ou Test d’étanchéité à l’air) permet de mesurer les infiltrations d’air d’un bâtiment – hors ventilation ; c’est-à-dire la quantité d’air qui entre dans le bâtiment par des défauts de l’enveloppe (murs extérieurs et toiture).

Pour effectuer le test, on utilise une porte soufflante que l’on place à l’entrée du bâtiment. Cet appareil est équipé d’un ou plusieurs ventilateurs et d’une toile de nylon permettant d’étancher la porte d’entrée en ne laissant passer l’air qu’au travers du ventilateur.

On recherche ainsi les fuites à colmater.

Test réalisé par R Solutions – NONETTE (63) – contact@rsolutions.fr

* nous utilisons depuis plusieurs années les produits de la marque suisse SIGA
SIGA développe et fabrique des produits hautes performances résistants au vieillissement et sans toxiques ambiants qui permettent de rendre étanche à l’air tout type de bâtiment.